En complément

  1. chassé-croisé à capetown  01/12/2011 - 00:06 Global Ocean Race 2011-2012 Chassé-croisé au Cap… et déjà un démâtage Le 29 novembre, alors que Groupama 4 approchait Capetown, les six Class40 de la Global OR quittaient le port sud-africain pour leur 2e manche vers Wellington (7 000 milles). Tous devraient arriver en Nouvelle-Zélande vers Noël – sauf Nico et Frans Bude (Hayai), qui ont démâté avant Bonne-Espérance.
  2. les field coupent l'herbe sous le pied de mabire-merron 04/11/2011 - 00:08 Global Ocean Race 2011 – Class40 Les Field coupent l’herbe sous le pied de Mabire-Merron On attendait Mabire et Merron sur leur Pogo 40S² Campagne de France. Mais ils ne sont arrivés à Capetown que le 28 octobre au soir – 14 heures après les vainqueurs de la première étape, Ross et Campbell Field sur leur plan Verdier BSL, qui ont mis 32 jours 17 heures depuis Palma de Majorque.
  3. un tour du monde en tandem 04/10/2011 - 00:01 Global Ocean Race 2011-2012 / Class40 Un tour du monde en tandem Leur départ a eu moins d’écho que celui de la Mini. Pourtant, les six Class40 de la Global Ocean Race ont quitté Palma de Majorque, voici une semaine, cap sur Le Cap, à 7000 milles de là. Les 12 marins rallieront ensuite la Nouvelle-Zélande, l’Uruguay et les Etats-Unis, avant de revenir à Palma.
  4. miranda merron et halvard mabire sur la gor 22/09/2011 - 04:43 Global Ocean Race 2011-2012 Halvard Mabire et Miranda Merron : «Nous sommes un peu des pionniers» A quelques jours du départ de la Global Ocean Race, donné le 25 septembre de Palma de Majorque, Halvard Mabire et Miranda Merron semblent sereins et enthousiastes, et nourrissent des ambitions légitimes, eu égard à leurs palmarès respectifs. En complément de notre article de présentation de la course, voici l’interview de ces deux co-skippers formant l’un des six duos engagés sur ce tour du monde avec escales réservé aux Class40, et le seul à compter un équipier français.
  5. quatre femmes au d eacute;part de la gor 02/09/2011 - 05:26 Global Ocean Race 2011-2012 La longue (et difficile) route des Class40 Plus de 30 000 milles d’aventure majuscule, cinq belles étapes, des escales de choix : le format de la Global Ocean Race, le tour du monde en double dont le départ sera donné de Palma de Majorque le 25 septembre, a de quoi séduire les protagonistes de la Class40. Le succès était attendu, pourtant seuls huit duos prendront part à cet événement appelé à devenir un rendez-vous phare d’une classe qui suscite par ailleurs un réel engouement. Tour d’horizon de l’épreuve et enquête sur les raisons de cette participation relativement faible.